Auteur Sujet: Toujours la Suisse  (Lu 1406 fois)

Rabatel Sylvie

  • Adhérent d'Article 3
  • Nouvel inscrit
  • **
  • Messages: 1
Toujours la Suisse
« le: 10/11/2014 15:00:50 »
Voilà, voilà....le problème, c'est que à cause du droit d'initiative pop. en Suisse, la Suisse à préféré ne pas s'affilier à l'Europe plutôt que de le perdre!
Car il faut bien le dire, avec l'Europe, notre souveraineté nationale a foutu le camps!
Et c'est pour conserver leur droit d'initiative que les suisses ont renoncé à l'Europe.
Il faut voir les choses en face : si l'initiative touche à ce qui importe par exemple le plus aux français en ce moment, la fin de l'austérité, nous aurons une fin de non recevoir, car "nous" avons signé les traités! Hélas!    Je fais partie de l'association pour une constituante : http://www.pouruneconstituante.fr
qui seule pourrais remettre tous les compteurs à zéro, avec un droit d'initiative et un article :
"le droit français prime sur le droit européen".   
L'utilité de votre démarche est surtout de donner envie aux français de se mêler de ce qui les regarde.

Camille Desmoulins

  • Membre du conseil d'administration
  • Participant hyperactif
  • ****
  • Messages: 273
Re : Toujours la Suisse
« Réponse #1 le: 10/11/2014 15:11:20 »
Bonjour Sylvie !
Merci pour ta participation à nos débats sur ce forum.
En effet, l'articulation de la souveraineté nationale et de notre affiliation à l'UE pose problème, mais rien d'insurmontable à mon avis.
Les Suisses ont eu bien raison de renoncer à l'Europe plutôt qu'à la démocratie.
Mais nous pouvons reconquérir notre souveraineté dès que nous aurons conquis le RIC !
En effet, QUI peut nous opposer une fin de non-recevoir si nous commençons par utiliser le RIC pour modifier la Constitution dans le sens que tu préconises ("le droit français prime sur le droit européen") ? Personne !
Pour adopter le Traité de Lisbonne, nos parlementaires ont bien dû modifier d'abord la Constitution. On n'a qu'à faire la même chose dans l'autre sens ! Il est tout à fait possible (du moment qu'on en a la volonté politique) de dénoncer n'importe quel traité : en dépit des apparences, les Etats sont toujours souverains et les transferts de souveraineté (dans le domaine de la monnaie ou du budget) sont réversibles ;)
La Croatie dispose aussi du RIC dans le domaine constitutionnel, pourtant elle est membre de l'UE...

Didier-66

  • Adhérent d'Article 3
  • Participant hyperactif
  • **
  • Messages: 321
Re : Toujours la Suisse
« Réponse #2 le: 15/11/2014 21:16:36 »
En effet Sylvie ton analyse est juste. Rien ne sera possible tant que le couvercle de l union européenne sera posé sur la France. Et croire qu'il suffit que nous voulions le référendum d'initiative citoyenne pour l'obtenir me semble plus qu'utopiste. Par contre, le traité de Lisbonne a bien été voulu par Bruxelles et non pas par Paris car les français avaient mal voté. Bruxelles a donc reprit la main et la volonté du peuple français est partie en fumée avec la plus belle des trahisons des élus de droite et de gauche confondus. Alors compter encore sur cette même classe politique c'est croire que le père Noël aura cette fois ci dans sa hotte le référendum d'initiative citoyenne...

YVAN BACHAUD

  • Membre du conseil d'administration
  • Participant hyperactif
  • ****
  • Messages: 722
Re : Toujours la Suisse
« Réponse #3 le: 16/11/2014 11:30:09 »
   Je fais partie de l'association pour une constituante : http://www.pouruneconstituante.fr
qui seule pourrais remettre tous les compteurs à zéro, avec un droit d'initiative et un article :
"le droit français prime sur le droit européen".   
L'utilité de votre démarche est surtout de donner envie aux français de se mêler de ce qui les regarde.

Sylvie pourrais tu m'expliquer comment une Constituante élue pourrait faire une constitution démocratique étant donnée que l'élection nous donnera - comme à chaque élection - .."les mêmes" avec  éventuellement #15% de FN  s'il y a d'abord eu mise en place de la proportionnelle ce que UMPS ne veulent pas?

Pour avoir une constitution démocratique en France il n'y a que deux moyens: soit une Constituante tirée au sort soit l'article3 que nous proposons. 82 à 88 % des Français étant pur le RIC et TOUS les partis l'ayant eu dans leur programme en ..1993 et certains l'ayant encore cela semble plus facile a obtenir. Aucun parti n'ayant proposé une constituante tirée au sort.

MAIS il faudra être des millions dans les rues pour " exiger" le RIC pour l'obtenir. Article 3 va lancer pour les "personnes morales" un " Rassemblement pour le RIC"  pour préparer des manifestations sur cette UNIQUE revendication. Il ffaudra le faire connaitre..!