Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Bonsoir  ;D
J'ai bien conscience, d'une part que c'est un énorme texte (et encore une fois, je m'en excuse) ; mais aussi que je me suis LAAARGEMENT éloigné des préoccupations de ceux qui sont sur les ronds-points, des gilets jaunes, et même du sujet de base de ce site, qui se cantonne au RIC en principe.
Cependant, j'ai quand même trouvé pertinent de partager mes idées sur la démocratie parce que je pense que, même si la priorité pour les gilets jaune est avant tout les conditions de vie (et c'est bien normal), ils en sont quand même venu à revendiquer le RIC, qui est un premier pas du mouvement en direction de la démocratie.
De plus, historiquement, La démocratisation a presque toujours eu pour moteur la raison sociale (ce qui ce comprend : les gens ne se battent pour changer les institutions que quand ils n'ont plus les moyens de vivre dignement, ce qui est normal).

Donc je pense qu'à terme, même si l'objectif premier est la qualité de vie, la démocratisation des institutions est un bon outil pour parvenir à cet objectif. Et je crois que nous pensons tous plus ou moins ça, sinon nous ne militerions pas pour le RIC. Donc ma démarche consiste juste à apporter ma contribution pour la démocratie, dans le but d'améliorer la justice sociale.

Sinon, la priorité étant la question sociale, je reconnais que des propositions sur des mesures économiques, sociales et fiscales seraient plus intéressantes à court-terme. Mais je n'ai pas assez réfléchit à la question, donc je suis plus productif sur la démocratie ^^'
12
Merci Orphel de votre intervention. Bravo pour ces textes, il y a des pistes intéressantes, mais j'avoue que c'est un peu ... touffu ! Croyez-vous que les personnes qui occupent les ronds-points soient prêtes à débattre de tout ça ?  ;D Ce serait peut être utile d'en faire une synthèse. Vous n'attendez pas la VIème République, encore moins le RIC seul je pense. Au delà de la notion de démocratie n'est-ce pas sur le sens du "vivre ensemble" qu'il faudrait philosopher ? Les réseaux sociaux et les outils de communication d'aujourd'hui permettent à chacun de s'exprimer, mais pensez-vous que la majorité de nos concitoyens ont suffisamment conscience des réalités qui les entourent ?
13
Discussions générales entre visiteurs / Re : Laissons la rue à la police
« Dernier message par J.P. le 19/01/2019 12:32:20 »
Je voudrais bien savoir ce que signifie "intérêt général". Ce ne peut être qu'un compromis furtif qui tient compte de "tout le monde" mais ne satisfait personne.
14
Questions au bureau de l'association / Re : Le RIC, pour quoi faire ?
« Dernier message par J.P. le 19/01/2019 12:02:18 »
Je ne parle pas de faire campagne tous azimuts pour le RIC, mais par respect pour ceux qui s'inscrivent ici et qui (se) posent des questions. Voyez vous, je n'accepte pas qu'on "discute" de choses sans en présenter les tenants et les aboutissants. Tout comme le Grand débat. Il me semble que la chose à faire en 1er lieu est de décrire la situation (qu'est-ce qu'on a), puis la situation souhaitable (qu'est ce qu'on veut) , puis seulement les tâches à réaliser pour y arriver (qu'est-ce qu'il faut faire).

Ainsi, je dis que lancer le Grand Débat sans décrire l'état de la France me semble relever de la gesticulation. Mais pardon peut être qu'ici c'est l'Article 3 et rien que l'Article 3.
15
Réchauffement climatique : une arnaque de plus à ajouter à leur tableau. Mais à force de propagande beaucoup y croient encore. Le climat change  par cycles plus ou moins longs. L'été il fait plus chaud qu'en hiver sous nos latitudes et des variations peuvent se faire sentir certaines années; sous d'autres latitudes le réchauffement est un gros mensonge aussi. On fait croire qu'il ne pleut plus pour cette raison ou alors qu'il pleut trop pour la même raison. Ce sujet occupe le cerveau pendant que d'autres sujets importants et réels sont mis sous le tapis.   
16
Discussions générales entre visiteurs / S'identifier RIC
« Dernier message par Gilet Jaune le 16/01/2019 09:11:07 »
Gilet jaune même au travail :-)
https://gj-ric.fr/boutique/
Ne rien lâcher surtout.
17
Discussions générales entre visiteurs / Re : Une FAQ sur le RIC ?
« Dernier message par Nela le 15/01/2019 21:54:43 »
Bonsoir et merci à tous d'avoir participé à cette discussion.

Je reviens un peu tardivement sur cette histoire de FAQ, notre point info RIC à Limoux commence vraiment à avoir de la gueule  ;D

Je veux bien qu'on y travaille à plusieurs effectivement et si l'idée de cette FAQ vous plait, qu'elle soit partagée sur votre site bien sur.

Donc je vais lister ici les questions que j'ai rassemblé :

Le RIC en question :
1 - Quel seuil pour le déclenchement du ric ?
2 - Le même seuil pour destituer un président que pour proposer une loi ?
3 - Combien du temps pour ramasser les signatures nécessaires au lancement d'un RIC ?
4 - Une fois les signatures ramassés dans le temps établi, il faudra vérifier que se ne soit pas contraires à la Constitution,qui va réceptionner les demandes et les vérifier ? Il y aura des sujets qui ne pourrons pas être traités ?
5 - Le RIC législatif ou abrogatoire est il possible vu que c'est l'europe qui a le "point final" de nos lois ?
6 - Faut il être inscrit sur les listes électorales pour voter lors d'un RIC ?
7 - Par qui et comment doit être validé une proposition de RIC et le résultat découlant du réferendum ?
8 - Toutes les propositions RIC seront votés par internet ?

La mise en place du RIC
9 - Comment imposer le changement de l'article 3 de la constitution pour mettre en place le RIC ?
10 - Les modalités de la mise en place du RIC sont déjà rédigées où c'est en train de se construire ? Qui rédige la proposition de RIC ?


Mes réponses personnelles pour le moment :
1 - j'ai entendu souvent revenir le chiffre de 700 000 signatures. D'autres parlent de prendre un pourcentage de la population équivalent aux autres pays ayant instauré leur propre RIC mais il me semble avoir lu que dans ce cas ça nous monterait à un nombre de signature nécessaire à plus d'1 million (ce qui me parait beaucoup...) / Vous auriez des infos sur ces pourcentages ?
J'ai également vu une proposition de RIC en proposition individuelle évoluant par cercles, je n'arrive pas à retrouver où, ni le nom exact (le principe étant de proposer, individuellement et à la charge de l'individu, à une rue, ou une petite commune, si validé, la municipalité a la charge d'organiser à plus grande échelle, si validé, le département a la charge de l'organiser à plus grand échelle, etc)

6 - pour voter lors d'un référendum, c'est le même principe que pour n'importe quel autre vote déjà existant. L'inscription dur les listes est nécessaire (carte d'électeur)

8 - on peut imaginer une plateforme dédiée comme il se fait dans d'autres pays, ou quelque chose de similaire à ce qu'a fait le gvt dernièrement en vue du grand débat (sauf que comme personne n'était au courant, ca a été un fiasco pour la proposition majoritaire retenue). Donc si cela doit se faire sur internet, une communication devra être adaptée. Et des solutions également pour toutes les personnes n'ayant pas accès à cette technologie.


Merci pour votre aide !
18
Questions au bureau de l'association / Re : Le RIC, pour quoi faire ?
« Dernier message par Numéro8 le 15/01/2019 14:30:15 »
Salut, je ne pense que le but des admin soit de convaincre les citoyens. Vue leur démarche, ils préféreraient que tu aies une démarche constituante en lisant et en apportant ta pierre à l'édifice.
Le RIC n'est qu'un outil à disposition, ce n'est pas LA solution. C'est à nous de continuer à lire, réfléchir, nous responsabiliser...
Quelle que soit la forme de démocratie, si on veut que cela fonctionne, nous devrons continuer à observer et juger.
Le ric nous permet de participer, c'est tout. Nous ferons des erreurs et elles seront reprochées par les gens qui ne sont pas d'accord.
Cet outil nous permet de devenir acteur... Et de ne plus attendre les réponses, mais de tenter de les trouver nous-mêmes...
19
En 2014 déjà, https://blogs.mediapart.fr/pierre-magne/blog/210914/une-redaction-possible-de-la-constitution-de-la-6eme-republique-art-1-36

Il manque un élément essentiel au Préambule de ce texte : une définition claire  de l'intérêt général objet de la volonté générale.  Sans cela "la loi [ne peut être] l’expression de la volonté générale ", comme c'est, hélas, le cas aujourd'hui où la loi n'exprime que les intérêts particuliers de l'oligarchie.
20
Discussions générales entre visiteurs / Re : Laissons la rue à la police
« Dernier message par J.P. le 15/01/2019 10:59:01 »
En 2014 déjà, https://blogs.mediapart.fr/pierre-magne/blog/210914/une-redaction-possible-de-la-constitution-de-la-6eme-republique-art-1-36
Personnellement, j'ai du mal à faire la synthèse sur les événements récents liés aux "gilets jaunes". On y mêle effectivement, mal de vivre, fiscalité, centralisme de Paris, confiscation du pouvoir, pauvreté, ... Je crains par ailleurs que beaucoup de nos concitoyens n'aient pas "les capacités " de réfléchir sereinement à leur sort. Ce n'est pas leur faire injure que de dire ça, j'ai toujours considéré que ceux qui nous gouvernent prenaient un malin plaisir à nous tenir dans l'ignorance dans un but évident.
Et cessons cette course à la croissance et au pouvoir d'achat, le progrès ne devrait pas être dépenser plus pour être moins heureux, mais dépenser moins pour être plus heureux.
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10