Messages récents

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
21
Questions au bureau de l'association / article3 et 6ième république
« Dernier message par HertĂ©07 le 07/06/2016 11:00:28 »
Bonjour,
je suis convaincu qu'il faut changer  la constitution  Celle-ci devrait ĂŞtre Ă©crite par une assemblĂ©e constituante et validĂ© par rĂ©fĂ©rendum.
Le RIC serait bien entendu introduit dans cette nouvelle constitution.
Mais comment y arriver légalement en partant de la constitution actuelle?
Est-ce que la proposition de l'association permet d'y arriver, je ne le pense pas?
22
Salut Didier, salut Ă  tous,

J’ai pour ma part signĂ© et partagĂ© sur Facebook/Twitter la pĂ©tition « Non Ă  la proposition de loi "modernisation Ă©lection prĂ©sidentielle" Â»  https://www.change.org/p/non-au-projet-de-loi-de-modernisation-de-l-Ă©lection-prĂ©sidentielle-prĂ©sidentielleouverte.

Corinne Lepage ne m’a toujours pas déçu sur ce coup :
Faut il en pleurer ou en avoir la nausée?
http://www.huffingtonpost.fr/corinne-lepage/conditions-candidature-presidentielle_b_9552422.html


Tu as Ă©crit « Un grand merci Ă  la majoritĂ© de dĂ©putĂ© qui ont fuit le dĂ©bat. Â»
11 dĂ©putĂ©s ont votĂ© (ONZE) ! Ça prouve quand mĂŞme qu’ils ont honte, ça reste des hommes, hĂ©las infĂ©odĂ©s Ă  un système inique. Nous avons encore 6 jours pour empĂŞcher l'adoption dĂ©finitive le 5 avril de la loi de "modernisation" de l'Ă©lection prĂ©sidentielle !

Alexandre



23
Salut Ă  tous,

N’oubliez pas non plus que les Suisses ont jadis voté pour la TVA, géniale invention qui d’une part rend le joug insensible au plus grand nombre (mais non moins réel) et d’autre part fait de toute entreprise un rabatteur non rémunéré au profit de l’État, c’est-à-dire un complice objectif de ses agissements.

Concernant les critères Ă  retenir, je me situe Ă  mi-chemin des opinions exprimĂ©es ci-dessus par Camille et Yvan. Je suis d’avis :
1. que le votant doit prouver qu’il dispose de l’essentiel des informations objectives nĂ©cessaires ;
2. que le vote doit refléter une réelle motivation.

On s’assure de la motivation en rendant le vote PAYANT, avec un coĂ»t proportionnel aux moyens du citoyen. Le bien-fondĂ© d’une telle approche n’est pas un scoop : http://www.lirelabible.net/parcours/voir_ref.php?cle=392 MĂŞme le fisc l’a adoptĂ©e c’est dire ! Ă€ titre purement indicatif, on pourrait subordonner le vote de chaque proposition au paiement de 0,1% des revenus annuels, plus 0,01% de la fortune. On pourrait Ă  terme envisager de financer l’administration exclusivement par ce moyen (d’autant plus facilement si l’État est progressivement ramenĂ© Ă  ses fonctions rĂ©galiennes et Ă  un coĂ»t plus raisonnable suite aux RIC successifs). Cela signifie en particulier dĂ©taxation intĂ©grale du commerce et du travail ainsi que libertĂ© absolue d’entreprendre dans le respect scrupuleux de la Constitution et des règles en vigueur (environnement, droit du travail, etc), les amendes (salĂ©es et toujours proportionnelles aux moyens du contrevenant) fournissant un complĂ©ment apprĂ©ciable aux revenus de l’État. L’enterrement (en grande pompe) du système de taxes actuel (revenus, fortune, immobilier, etc.) devrait permettre d’imposer sans trop de peine la transparence absolue des revenus et des transactions et au passage Ă©pargner bien des frais.

On s’assure de la compétence du citoyen sur le sujet concerné en soumettant son vote à un questionnaire aléatoire préparé conjointement par toutes les parties en présence. Pour fixer les idées, si le votant a répondu correctement à 6 questions sur 10, son vote vaudra 0,6 et non pas 1. Le montant versé n’en restera pas moins acquis intégralement à l’administration, ce qui encouragera les citoyens à s’informer correctement.

Tout comme le système actuel, mais avec des enjeux plus sĂ©rieux, un tel système devra faire l’objet d’un contrĂ´le rigoureux des fraudes de type achat du vote des particuliers par les reprĂ©sentants des lobbys et les parties intĂ©ressĂ©es. La transparence des transactions et la dĂ©saffection programmĂ©e de l’argent liquide devrait (c’est beau l’informatique n’est-ce-pas Yvan ? ;-) rendre la chose faisable.

J’attends le feu de vos critiques et suggestions !
24
Un grand merci à la majorité de député qui ont fuit le débat.
Que ce pays devient pitoyable avec cette soit disant représentation nationale qui ne représente que l'oligarchie. :
le nouveau temps de parole répoublicaine
http://blog.nicolasdupontaignan.fr/post/Face-au-nouveau-crime-contre-la-d%C3%A9mocratie,-il-faut-un-sursaut-citoyen-!
Une candidature hors partis est désormais disqualifiée d'office :
https://www.youtube.com/watch?v=GWdaxP9xDe0
Allez encore un petit effort et ils finiront par annuler les Ă©lections. Ouf on se sentira plus libre ... de nos choix.
Didier, fondateur d'Article3
25
Contrairement au titre, il s'agit d'une consultation et non d'un référendum, la décision restant aux mains du gouvernement.
http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/pays-bas-un-referendum-consultatif-sera-organise-sur-l-accord-avec-l-ukraine-508981.html
Didier, fondateur d'Article3
26
Discussions générales entre visiteurs / Extrait 1984
« Dernier message par Didier-66 le 09/03/2016 12:12:38 »
Une belle anticipation du monde actuel.
petit extrait audio de "1984" de G. Orwell  (en pièce jointe)
Bonne Ă©coute et bonne lecture ensuite.
Didier, fondateur d'Article3
27
J'ai écrit deux fois a la vingtaine de membres de conférence de citoyens pour leur demander s'ils étaient favorables au RIC qui leur permettrait de soumettre leur proposition au peuple si les élus ne l'adoptaient pas.
Je n'ai eu aucune réponse.. Evidemment je ne suis pas sûr que mon mail leur aIt été transmis..Mais une fois j'avais trouvé des mails par google et demandé de faire suivre aux autres
Il n'est pas sérieux de faire décider par de si petits groupes tirés au sort. Il en faut je crois au moins 1000 pour que l'échantillon soit représentatif;
Mais la conférence de citoyens puis RIC c'est défendable.
Mais avec 50 millions d'adultes , des groupes de citoyens " d'accord sur l'essentiel" pourront faire des propositions en toutes matières  et si les Ă©lus ne les adoptent pas en l'Ă©tat, les citoyens sĂ©lectionneront -1  ou 2 fois  par an - celles sur lesquelles ils veulent voter .
28
Bonjour Alexandre,

Pour rebondir sur ta critique, je dirais que je suis moi aussi déçu par certaines votations suisses. Au tunnel du Gothard j'ajouterais l'initiative sur l'interdiction de la spéculation sur les denrées alimentaires, qui a été rejetée. Les financiers peuvent donc continuer à jouer pour maximiser leurs profits sur le dos des gens qui à l'autre bout du monde crèvent de faim !

Malgré cela, je ne vois pas d'autre solution pour faire du peuple le Souverain. Souveraineté qui en France est purement théorique.

Jacques Testart (voir son livre "l'humanitude au pouvoir"), qui est également favorable au RIC, ne considère cet outil que comme un pis-aller : il privilégie les "conférences de citoyens", c'est-à-dire la participation à la prise de décision de citoyens tirés au sort et informés par des experts sur les tenants et les aboutissants des sujets sur lesquels ils sont amenés à trancher.

Mais les démarches qu'il a accomplies envers les élus pour généraliser ce mode de fonctionnement sont restées vaines. C'est pourquoi je lui ai dit qu'en passant préalablement par le référendum d'initiative citoyenne, il pourrait ensuite se servir de cet outil pour tenter d'imposer les conférences de citoyens dans le domaine politique, en citant l'exemple de Charly Pache et de l'initiative sur le tirage au sort des membres du Conseil National qu'il est en train de préparer (www.genomi.ch).

En conclusion : même si le référendum d'initiative populaire n'est pas la panacée, je n'en pense pas moins que c'est le début de la solution à bien des problèmes. Pas tous, mais en tous cas ceux dont l'origine est politique ;)
29
On dirait que les messages sont envoyés dès qu’on change d’onglet...
Voici donc l’URL mise à jour :
http://www.swissinfo.ch/fre/votation-gothard-28-f%C3%A9vrier-deuxi%C3%A8me-tunnel/41981260
30
L’URL donnĂ©e Ă©tait une rĂ©action Ă  chaud et a Ă©tĂ© autocensurĂ©e semble-t-il. Voici la version Ă©dulcorĂ©e :
s
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10