Auteur Sujet: Débat sur le RIC avec la Fédération PS 68  (Lu 669 fois)

Camille Desmoulins

  • Membre du conseil d'administration
  • Participant hyperactif
  • ****
  • Messages: 273
Débat sur le RIC avec la Fédération PS 68
« le: 12/09/2015 11:20:12 »
Après ma rencontre avec les militants du PS 68 (à l'invitation de la secrétaire fédérale Cléo Schweitzer), je créé ici un espace pour poursuivre le débat avec les personnes intéressées.
Je me suis rendu à leur réunion pour leur demander leur soutien à la cause du RIC, partant du principe :
1) que le PS est à ce jour majoritaire à l'Assemblée nationale et que la proposition de loi de notre association aurait un maximum de chances d'être adoptée si elle était déposée par un parlementaire socialiste.
2) que les parlementaires socialistes auraient un maximum de difficulté à refuser de déposer notre proposition si la demande émanait des militants socialistes eux-mêmes.
La fédération haut-rhinoise du PS nous donnera une réponse après en avoir débattu. Le forum de l'association me semble l'endroit approprié pour prendre le temps de compléter nos réponses aux questions, doutes et appréhensions qui ont surgi lors de cette réunion par rapport à cet outil de démocratie directe.
« Modifi: 14/09/2015 11:19:56 par Camille Desmoulins »

YVAN BACHAUD

  • Membre du conseil d'administration
  • Participant hyperactif
  • ****
  • Messages: 724
Re : Débat sur le RIC avec la Fédération PS 68
« Rponse #1 le: 12/09/2015 16:15:17 »
Salut Patrice
As tu repris ce qui est sur le site dans la position des partis?

Le référendum d’initiative citoyenne au Parti Socialiste depuis 1988.

En 1988, F. Mitterrand avait déjà écrit dans sa lettre aux Français que le référendum d’initiative populaire (RIP) était « une aspiration profonde des Français  » et qu’il allait « saisir le légiste.  »
C'est toujours vrai (Note 1).

Malheureusement il a attendu 5 ans pour le faire et à 4 jours de la défaite de la gauche aux législatives de 1993. «  A la surprise générale  » pour le journal «  Le Monde  », le 10 mars 1993 le dernier conseil des ministres de M. Bérégovoy a adopté et déposé sur le bureau du Sénat un projet de loi en faveur du référendum d’initiative populaire (R.I.P). Un peu tard pour donner force de loi à cette promesse électorale de F.Mitterrand  !

En 1993, passé dans l’opposition, très curieusement, le PS n’a jamais mis à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale son texte sur le référendum d’initiative populaire qui lui aurait pourtant permis de placer sous le contrôle continu du peuple, «  l’ Etat RPR  » dont il n’a cessé de dénoncer les méfaits  !
On ne peut que s’en étonner car le RPR ayant eu, en 4ème position sur 20 promesses électorales, l’instauration du RIP avant la fin de l’année 1993, on voit mal comment ses députés auraient pu voter contre….... voir le site

Camille Desmoulins

  • Membre du conseil d'administration
  • Participant hyperactif
  • ****
  • Messages: 273
Re : Débat sur le RIC avec la Fédération PS 68
« Rponse #2 le: 14/09/2015 11:18:33 »
Il est vrai que le RIC est une promesse que le P.S. et l'UMP trahissent depuis... un quart de siècle !
C'est donc par là qu'il faut commencer si on veut remédier à la crise politique que nous connaissons, et pas, comme l'a suggéré Claude Bartolone, en rendant le vote obligatoire ! Etre obligé de voter pour des gens qui se fichent de nous depuis si longtemps ("les promesses n'engagent que ceux qui y croient") ne peut qu'alimenter le vote protestataire.
Et ensuite certains s'appuieront sur la montée des extrêmes (ceux qui captent ce type de vote) pour dire qu'il est dangereux de donner un véritable pouvoir décisionnel au peuple car il pourrait remettre en question les droits fondamentaux !
Or la Suisse, qui utilise les outils référendaires depuis plus d'un siècle, n'a jamais attenter aux droits fondamentaux, et si certains, à gauche, peuvent regretter la votation sur les minarets par exemple, celle-ci n'implique pas l'interdiction de construire des mosquées ou de pratiquer la religion musulmane, pas plus que l'interdiction du voile pour les femmes en France...
J'espère que les personnes que j'ai rencontrées vendredi soir s'inscriront sur notre forum pour alimenter le débat ! ;)

Didier-66

  • Adhérent d'Article 3
  • Participant hyperactif
  • **
  • Messages: 322
Re : Débat sur le RIC avec la Fédération PS 68
« Rponse #3 le: 24/09/2015 10:27:34 »
Patrice, l'idée de base de l'association que j'ai créée est de ne pas mettre en avant les idées politiques ce que tu ne cesses de faire. Donner un avis sur un résultat de référendum comme tu l'as déjà fait est aller contre le choix du peuple un peu comme font ces journalistes qui servent la soupe aux politiciens.L'idée du référendum d'initiative citoyenne est que chacun donne son avis et qu'une majorité en ressorte.Point. Vouloir toujours influencer , éduquer comme tu dis, les gens cela s'appelle de la propagande. Et aller courir encore dans les partis politiques - surtout ceux qui nous ont trompés depuis plus de 30 ans le PS et ses alliés super exemple - pour aller faire son marché est dépassé et ne donne pas pour l'association l'image de personnes qui ont compris le fonctionnement du pouvoir en France. Certes, pas facile de sortir des rails sur lesquelles on nous a mis avec le formatage bien normé des médias de l'éducation  mais ne pas en sortir c'est faire du vent avec ses bras.