Auteur Sujet: Concernant les signatures pour la pétition  (Lu 241 fois)

Andrew

  • Nouvel inscrit
  • *
  • Messages: 2
Concernant les signatures pour la pétition
« le: 17/12/2018 01:30:37 »
Bonjour,

Je me demandais le but de toute les signatures pour la pétition... Est ce qu'elles auront un réel poids à un moment ?
Au bout de 500 000 il y aura possibilité de saisir le CESE ?
Ou alors il nous en faut 4,5 millions afin d'initier un référendum d'initiative partagée ? ( +185 parlementaire )

De plus le gouvernement vient de mettre un système de consultation en ligne : https://participez.lecese.fr/
Ne faudrait-il pas, en complément, rédiger votre proposition sur ce site officiellement reconnu par l'Etat et inviter les signataire à voter pour votre proposition sur le site ?

Hydronium

  • Membre du conseil d'administration
  • Participant hyperactif
  • ****
  • Messages: 481
    • LaVraieDemocratie.fr
Re : Concernant les signatures pour la pétition
« Réponse #1 le: 20/12/2018 20:06:55 »
Bonjour,
Comme le RIC n'existe pas actuellement, les pétitions n'ont aucune force juridique contraignante. En revanche, au même titre que les manifestations, grèves etc., elles peuvent avoir un effet politique et médiatique. C'est ce sur quoi nous comptons.
Nous ne n'avons jamais accroché aux systèmes de consultation du CESE, trop contraignants pour un organe qui n'est que consultatif. Nous comptons bien davantage sur la pression mise sur le gouvernement par le mouvement actuel pour imposer l'introduction du RIC dans la Constitution, à l'appui de notre pétition entre autres.

Le RIP est de notre point de vue une supercherie, nous ne voulons pas alimenter ce système de référendum. Le référendum doit être d'initiative citoyenne et non parlementaire (voir https://www.article3.fr/informations/reponses-aux-arguments-anti-ric?start=13 ).

Bien à vous
« Si l'on ne croit pas à la liberté d'expression pour les gens qu'on méprise, on n'y croit pas du tout. »
« Le degré de civilisation d'une société se mesure à la manière dont elle traite ses minorités. »